Amicale des Anciens du Secours Catholique Caritas-France

Amicale des Anciens du Secours Catholique Caritas-France

Michel SAILLARD

Anne Belhache nous apprend le décès de Michel SAILLARD, à l'aube de ses 84 ans.

La cérémonie religieuse aura lieu vendredi 10 janvier 2020 à 9h00 au centre œcuménique Saint-Marc à Grenoble.

Michel Saillard.png

 

Michel avait été président de la délégation de Grenoble et vice-président national. En  2003, il s'exprimait dans un numéro spécial du journal "La Croix", sur l'accueil des étrangers en France :

 

« Laisserons-nous à notre table un peu de place à l´étranger » ? Le refrain dominical s´est soudain mué en chant de colère. L´étranger ? Une centaine de demandeurs d´asile. Leur place ? Des passages souterrains pour les services de voirie, des cabines téléphoniques. Où ? En France, à Grenoble, depuis deux ans. « Et qu´est-ce qu´on fait, nous les cathos ? », s´est demandé à l´époque Michel Saillard, président du Secours catholique dans le diocèse de Grenoble et vice-président national. « On les voyait arriver de plus en plus nombreux, au petit déjeuner du Secours catholique, raconte-t-il. On se demandait vraiment où ils logeaient, ils nous ont montré. Des conditions incroyables. »

 

En 2015, il avait donné une conférence sur le thème "Terre promise, quelle promesse?", dont voici un extrait.

 

"J’ai eu le privilège d’entrer en Palestine-Israël 3 mois après la « guerre des 6 Jours » (6-11 juin 1967). J’y ai séjourné l’année scolaire 1967-1968 en qualité d’étudiant à l’Ecole Biblique de Jérusalem. La plaie était béante ! Nous pressentions déjà les conséquences dramatiques qu’allait engendrer cette annexion condamnée, mais jamais sanctionnée par les Nations Unies. Nous évoquions alors l’Anschluss du 13 mars 1938, trente années plus tôt. Etudier l’histoire du peuple hébreu et de la Bible dans ce contexte, vous imaginez les sentiments qui pouvaient habiter l’étudiant que j’étais et qui l0 ans auparavant, avait été enrôlé dans une guerre coloniale conduite par mon propre pays. La deuxième raison de ma passion pour cette Terre est d’un autre ordre. A ma retraite, j’ai été appelé à exercer des responsabilités au Secours Catholique Caritas-France. Cette association gère depuis 1964 la Maison d’Abraham, dans le quartier palestinien de Ras-El-Amud, quartier très populaire et pauvre de Jérusalem-Est ; Cette maison a pour vocation d’accueillir tous ceux qui se réclament de la filiation d’Abraham : juifs, chrétiens et musulmans. Une vocation difficile à tenir compte tenu du conflit, de la colonisation, et du mur d’apartheid .J’ai eu de nombreuses occasions de me rendre là-bas car nous faisons cause commune avec le peuple palestinien et entretenons d’étroites relations avec des citoyens juifs israéliens acteurs de paix."

 

Michel était une voix forte du Secours Catholique, un homme de conviction et de foi. Il a marqué tous ceux qui l'ont rencontré et travaillé avec lui, comme ce fut mon cas dans la région Centre-Est. 

 

Noëlle Desroches

 

 

 

 

 

 


07/01/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres