Amicale des Anciens du Secours Catholique Caritas-France

Amicale des Anciens du Secours Catholique Caritas-France

Carry-Le-Rouet

 

Combien sont-ils encore des nôtres ceux des anciens qui ont pris part à la Session de Carry-Le-Rouet?

Parmi ceux qui sont encore de ce monde, je sais que quelques uns consultent ou interviennent sur le blog de notre Amicale…

 

Cette session de formation des «Permanents», s’était tenue dans cette ville des Bouches du Rhône en Mai 1973 ; il y a donc bientôt 47 ans…, si j’ai bien compté !

Je viens d’aller voir des images du centre de vacances qui reçoit les premières personnes rapatriées de Wuhan ; je ne crois pas qu’il s’agisse du centre dans lequel se tenait notre session de formation : de mémoire, elle ne se situait pas sur la plage !

Mais cette session m’a remis en mémoire un «compte-rendu» que j’avais  rédigé à cette occasion (1).

J’en ai retrouvé le texte et je le joins à cet envoi.

J’ajouterai que j’avais à sa demande envoyé l’original de ce texte à Mgr Rodhain dès mon retour à Coutances.

                                                                                  

Marcel Meslin,   Annoville, 1er Février 2020

(1)    A cette époque, une soirée-détente avait lieu vers la fin des Sessions et quelques uns des participants présentaient textes ou illustrations dans le style «chansonniers», très amateurs bien sûr, en lien avec ces quelques journées.

 

CARRY LE ROUET  sur l’air – " Je vous salue Marie " - Brassens -

 

Y’a maint’nant plus d’un an qu’il nous l’avait appris

Notre prochaine Session n’s’tiendrait pas à Paris

Il nous fallait changer d’Yerres ou d’Chantilly.

Mais quel endroit choisir dans notre beau pays

Facile d’accès pour tous sinon la Normandie !

On irait à Carry le Rouet

 

C’est en effet à Rennes qu’il nous l’avait prédit

Car-on s’y retrouvait d’temps en temps un jeudi

Robert CARON était notre Régional Ouest

Albert LEBER, Délégué à Quimper, Jules BARBU à

Saint Brieuc, Jeanne MONCOMBLE à Rennes, Joseph

HOUDAN à Nantes, François DENIS à Alençon

 

 

Avec Leber, Barbu, Moncomble, Houdan, Denis

Et bien sûr tous les autres qu’ici je n’peux citer

Car je n’arriv’rais pas à r’tomber sur mes pieds

On irait à Carry le Rouet

 

 Unités, carrefours, SVP… : la terminologie change…il s’agissait de groupes de travail

 

La date en fut fixée, elle aurait lieu en Mai

L’programme en fut dressé, y’aurait des unités

Les carr’fours c’est fini, c’est déjà démodé

On y avait même a-jouté des SVP

Chaque Chef aurait son pe-tit coin particulier

À la Session d’Carry le Rouet

 

Nos amis marseillais avec leur équipée

Se firent un grand plaisir de nous attendre au quai

Et c’est ainsi qu’au bout d’trois heures d’anxiété

Je m’retrouvais en car par les rues en lacets

Dans un charmant pays, vous l’avez deviné

Il s’agit de Carry le Rouet

 

Jacques GODART, chargé de l’audio-visuel

Absent à l’ouverture, Mgr RODHAIN nous avait

adressé un message projeté sur écran…une révolution technologique !

 

 

… Les techniques modernes dont nous parlait Godart

Furent ici éprouvées puisque dès le départ

Sur un petit écran, ô magie du progrès

C’est bien le Patron qui à nous s’adressait

En nous invitant à, nous montrer tous zélés

À la Session d’Carry le Rouet

 

Après l’portrait-robot du futur Permanent

Le complexe « pétro-chimique» de Fos-sur-Mer sortait tout juste de terre et cet invité extérieur intervenait dans le cadre de l’aménagement du territoire.

 

Monsieur Cultiaux chargé d’un drôle d’aménagement

Nous fit survoler Fos avec beaucoup d’talent

Et le lend’main matin à peine sortis du lit

Nous voilà tous partis voir ce curieux pays

Ce n’était plus Carry le Rouet

 

Pour les gens de Marseille et la Délégation

La Délégation de Marseille venait d’inaugurer une «antenne d’accueil d’urgence» ; la visite était au programme.

 

C’était là l’occasion de nous faire voir de près

Que c’qu’ils nous racontaient ce n’était pas bidon

Z’avaient même une antenne et pas d’télévision

Quelle autre Délégation pourrait de même s’vanter ?

Si c’n’est dans l’coin d’Carry le Rouet

 

Gilbert CESBRON était alors le Secrétaire Général du SC

 

 

Le reste du programme m’amènerait trop loin

Ces unités C’est-bon, faut pas en abuser

Ça fait beaucoup d’sujets qui ont flotté en l’air

J’ai même été chargé d’m’occuper des vestiaires

Et dire que c’là s’passait à deux pas de la mer

Ici même à Carry le Rouet

 

Pierre DARCQ, Roger ELOPHE et J. LE COÛTEUX étaient tous les trois des chefs de service du Siège

 

J’n’ai pas parlé de tous, faudra m’en excuser

De Darcq, d’Elophe et autres ça s’rait bien trop Coûteux

Sans doute un autre collègue mieux que moi inspiré

Va-t-il poursuivre ce tour par moi mal commencé

Mais pour ce genre de choses j’suis rarement inspiré

Même ici à Carry le Rouet

 

Et dire que d’main déjà il faudra s’séparer

La tête bourrée de trucs qu’on s’press’ra d’oublier

En remerciant tout l’monde, d’abord les Marseillais

Pour leur accueil charmant et leur café corsé

On s’dira « bye à tous » et on s’quitt’ra au quai

C’était beau à Carry le Rouet

 

Mais c’est quand même bien mal placé !

 

 

--------------

"Compte-rendu" de la Session de Formation

par Marcel Meslin - Coutances                     Mai 1973

 

 

 

 



02/02/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres