Amicale des Anciens du Secours Catholique Caritas-France

Amicale des Anciens du Secours Catholique Caritas-France

A l' heure où le Secours Catholique prend une initiative intéressante pour le logement ...

"15 juin 1953,  le Secours Catholique crée l'association pour le logement social... ouverte non seulement aux oeuvres catholiques mais aux oeuvres  protestantes et à toutes les personnes désireuses d'apporter leur aide aux mal logés.. diaconat prostestant, Union Féminine Civique et Sociale, Jeunes Patrons... 
Cette association  a pour but d'aider des familles de peu de ressources à se loger, en leur procurant les fonds nécessaires pour acquérir un terrain et construire.[...]
Une fois désignées les familles bénéficiaires  des premières attributions de logement formèrent une société civile pour pouvoir solliciter les prêts du Crédit Foncier et une convention fut signée... "
Les travaux de construction sont confiés à une coopérative de construction... ![...]
On fit appel au public en demandant de venir en aide aux mal logés, soit par des prêts, soit par des cotisations ou rachats de cotisations.. Des prêts de deux sortes, achat  d'obligation à 2%, prêts sans intérêts. [...]

Ce qu'on a voulu, c'est aussi donner aux bien logés la possibilité de faire quelque chose en faveur des mal logés...créer un climat favorable à la naissance d'initiatives similaires... et nous croyons que l'opinion publique en sera remuée" .. 

A lire dans " Le Grand QG de la Charité - Le Secours Catholique " de Noël Bayon... 


Ce texte relate une initiative de 1953 au moment où le Secours Catholique annonce la création prochaine  fin 2018  ou début 2019 ... d'une agence immobilière. et où les tweet  se multiplient pour annoncer cette "future" ...création  ! 

Ce serait intéressant d'ailleurs de voir ce que c'est devenu... si ça marche encore... comment cela a évolué... etc... 
Certes ce n'était pas une agence mais... et on pourrait parler aussi du Comité Social d'Aide au Logement  qui a vécu/survécu jusque dans les années 1981 et dont on n'avait gardé que le côté logement des salariés via le 1%  alors que l'objectif était bien plus large... à l'occasion cela permet d'évoquer Melle Callou... qui en a été responsable... puis Monsieur Gindre qui m'a passé le relais de cette création  que nous n'avions pas su redynamiser...
On était loin déjà de la dite "phase épicière" dans laquelle on enferme un peu trop facilement les initiatives de l'époque...

 

Jean Mignot



03/01/2018
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres